IV: GBi ou Gaby, Allemagne et shopping.

J’ai écrit pour la dernière fois dans mon blog il y a un bon moment. Beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière fois. Cette fois-ci je voudrais raconter un bon week-end chez Gaby. Il n’y a pas de photos, mais je me souviens bien des événements. Tout a commencé avec une bonne course à pieds avant de partir. Après je suis parti chez Gaby mais nous devions retourner chez moi ensuite parce que Letton avait oublié ses documents. Puis, une bonne heure de route. Nous étions libres pour le week-end. C’est un bon sentiment de n’être pas pressé et de pouvoir profiter du temps qui passe.

J’avais déjà rencontré sa famille pendant le week-end du GALA. Avec son père on a eu une bonne conversation sur les cravates. En ce qui concerne les cravates, peut être que ce sont juste « un morceau d’étoffe de couleur, ridicule, inutile, accroché d’une manière compliquée, qui finit par rendre difficile la respiration et par gêner les mouvements de la tête »*. Mais peut-être pas. De toute façon, j’appris un nouveau nœud. Sa mère Laurence, je ne l’avais vu que 30 secondes avant,  mais ce week-end là on a parlé un peu plus. C’est un peu bizarre d’être un peu plus comme un voisin et pas comme un étranger en France. Bien sûr, nous avons parlé des langues et tout ça, mais aussi de choses plus générales.

Le soir, visite chez des amies de Gaby. Ca fait longtemps que je n’avais pas écouté plus de 3 chansons d’Eminem, Cypress Hill ou Linking Park le même soir. On a bien parlé, on s’est bien amusé. C’est intéressant de parler avec des jeunes différentes. Pour l’instant je ne communique qu’avec les ensemiens (et les loups sont une excellente compagnie pour communiquer ;) ), néanmoins il est bon de changer d’environnement de temps en temps. Je pense que mon expérience ERASMUS est vraiment une expérience unique.  A cause de ça j’avais choisi de ne pas aller à Prague, mais de bosser un peu et ensuite de profiter d’un week-end avec Gaby et sa famille.

Le jour suivant : configuration de linux, deux barbecues, et Wii. Maintenant je sais comment on ajoute FaceBook et GTalk directement à linux, et je sais aussi comment on peut jouer aux échecs en ligne avec des amis (ou bien des inconnues). Nous avons passés la soirée  chez Madeleine (Mado) une amie de la famille. C’était une bonne soirée. Après nous sommes allés chez les voisins. Je sais le sentiment quand je me revois avec mes amis après longtemps, alors, je peux essayer d’imaginer comment c’était pour Gaby. De toute façon, ce soir-là j’ai appris à jouer Nintendo-Wii. SuperKart ne me fait pas peur non plus.

Matin suivant. Destination : Sarrebruck. Mon passeport est prêt en tout cas. Je suis un jeune de l’Est vous savez… On a fait du shopping. J’ai acheté deux grands pains de seigle. Pour moi et pour les Lettons de notre quartier Letton. :)

Grosso modo c’est tout pour ce week-end. Gaby m’avait dit que ce n’était pas trop chargé, mais je ne suis pas sûr d’être d’accord avec lui. On a fait plein de  trucs pendant 2.5 jours et j’étais fatigué mais heureux.

Merci à Daniel, Lucas, Laurence, Mado, son mari, et les amis de Gaby pour ce merveilleux week-end.

Cieņā,
Mazais vientiesis

*Paulo Coelho « Veronika décide de mourir ».

Komentēt

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Mainīt )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Mainīt )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Mainīt )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Mainīt )

Connecting to %s


%d bloggers like this: